Nom : Professeur Zoulouck
Date de naissance : le 3 août 1965 à Kuglofsheim, Bas-Rhin (67)
N° de sécurité sociale : 1 65 08 67 091 509 013
Situation de famille : marié, 5 enfants
Profession : Enquêteur Départemental
Signes particuliers : se fait appeler « professeur » alors qu’il n’a pas obtenu les diplômes. Déteste les transports en commun à cause de la promiscuité. Du coup, monsieur ne se déplace qu’en montgolfière qui est, comme chacun sait, un mode de transport très aléatoire (à cause du vent). Il est donc très souvent en retard au travail…
Caractéristiques psychologiques : prétentieux, donneur de leçons, soupe au lait, irritable… A bon fond cependant et cherche à progresser. Malheureusement pour lui (et pour les siens), Zoulouck est un père défaillant. À sa décharge, il a beaucoup été livré à lui-même étant petit. N’ayant pas été éduqué, il a du mal à élever ses propres enfants. Du coup, il se décharge volontiers sur sa femme (Bibiche) au niveau de l’éducation, des tâches ménagères et de tant d’autres choses… Pour toutes ces raisons, il se prend régulièrement des soufflantes par la Bibiche en question.
Son rôle : le personnage de Zoulouck est très important car il nous permet de théâtraliser, de mettre en scène les témoignages recueillis lors des enquêtes de terrain et introduit de fait une certaine distance par rapport aux choses sensibles, difficiles à dire… Il permet que le discours soit construit et accessible. Par ailleurs, son côté tête à claques et péremptoire fait mouche auprès du public. Sans doute parce qu’il représente la posture du donneur de leçon, très fort pour pointer les faiblesses des autres mais beaucoup moins sourcilleux quand il s’agit des siennes… Rassurez-vous, il finit toujours par être rattrapé par « la patrouille » (les parents, les jeunes, les professionnels et même sa femme !) ce qui l’amène à se remettre (un peu) en question. Ainsi, à force, il en devient attachant, voir même source d’exemplarité en matière de changement, au sens où on se dit : « si ce gugusse peut le faire, alors franchement, pourquoi pas nous ?! ».

Pauvre Zoulouck… ! 

Mais que ferions-nous sans lui ?!
C’est notre enquêteur fétiche, notre mascotte, en un mot, notre père à t…
Arrêtons-nous là car il est prétentieux et ça pourrait lui monter à la tête !